top of page
  • Photo du rédacteurMarie Arnaudon

SUPPORTERS: Entre guerre et paix


Les supporters représentent une part importante du monde du football. Cependant, les supporters de football n'ont pas la meilleure réputation en raison des événements historiques qui ont secoué ce sport.

Ces événements ont fait craindre à l'opinion publique et aux autorités que la violence fasse partie de chaque match de football. Le football est là pour faire rêver les gens. Les sombreros de Ronaldinho, les coups francs de Robert Carlos, la panenka de Zidane, tous ces talents ont fait rêver les enfants et nous avons tous une idole dans le monde du football. Même lorsque les équipes perdent, les supporters sont aux côtés de leur équipe.

Le phénomène des supporters s'explique par le rôle que joue le football dans notre vie quotidienne aujourd'hui.

Les vrais supporters donneraient tout pour leur équipe et leur pays. Ils sont l'âme du stade et la personne la plus importante pour les joueurs après leur famille. Le football est plus qu'un jeu dans le monde d'aujourd'hui.  C'est là qu'intervient la distinction entre supporters et extrémistes. Comment la vision des fans de football a-t-elle changé depuis 1980 ?


"La pire chose à savoir est que ces gens sont venus nous voir et ne sont jamais revenus chez eux" Michel Platini

Plusieurs événements historiques ont joué un rôle dans le changement de vision des supporters de football. Le 29 mai 1985, la Juventus de Turin affrontait le Liverpool Fc pour la finale de la Coupe d'Europe. Un grand match de football était attendu, mais le plus attendu était celui entre les tifosis italiens et les supporters de Liverpool. Les Anglais et les Italiens ont commencé à se moquer les uns des autres en lançant des projectiles. Pour éviter cette arène de combat, les gens se sont rassemblés de l'autre côté de la tribune. Ils tentent d'accéder au terrain de jeu mais ils vont à l'encontre de la pression policière dans les tribunes. Sous la pression des gens, un mur s'est effondré et a tué 41 personnes. Tous ces événements ont eu lieu avant le match et les joueurs des deux équipes n'étaient pas au courant de la situation dans les tribunes. Le match s'est terminé par une courte victoire de la Juventus de Turin. Cela a conduit à une interdiction de trois ans pour les clubs anglais de participer aux championnats européens.



Les supporters, par l'utilisation de brumisateurs et de pétards, se mettent en danger et mettent en danger les autres. Le championnat de France de football en est un exemple célèbre.


 Anthony Lopes, le gardien de but de l'Olympique Lyonnais en a été victime. Lors d'un match de championnat contre le Fc Metz, il a reçu des supporters locaux un pétard près de lui. Il n'a pas pu jouer pendant une semaine en raison du risque de dommages irréversibles à ses tympans, mais rien ne s'est passé.  Le club de l'Est a reçu une lourde amende après cela : moins deux points au classement officiel et a été obligé de jouer un match à huis clos.


Des joueurs ont été victimes de crimes haineux . Bien que l'on puisse considérer qu'il s'agit d'un phénomène passé, il reste très important et doit être traité par les autorités sportives et les gouvernements du monde entier.


Le match Angleterre-Bulgarie est l'un des nombreux exemples d'abus racistes dans le football. L'équipe anglaise jouait l'un de ses matchs de qualification pour l'Euro 2020 (cela s'est passé avant la crise du covid-19). Les supporters locaux ont fait des saluts nazis et se sont moqués des joueurs anglais noirs. Le match a été interrompu à plusieurs reprises et les supporters ont été priés d'arrêter. Gareth Southgate, le manager anglais, a demandé à ses joueurs s'ils voulaient continuer et l'Angleterre a gagné le match 6-0.


Le Covid-19 a obligé les stades à être fermés au public. Cela a permis au monde de comprendre le rôle essentiel que jouent les fans dans l'industrie du football. Du simple rôle de soutien aux investisseurs, les supporters font le football d'aujourd'hui.


Le rôle croissant des femmes dans le football de nos jours a augmenté le public féminin qui s'intéresse au football. Les femmes se battent désormais dans les pays les plus oppressifs pour leur droit d'accéder à un stade. C'est notamment le cas en Arabie Saoudite.

Plus généralement, dans certains pays, le soutien autour du football ne vit qu'à travers les plus grandes compétitions. En France, le football est plus critiqué par le public pendant la saison alors qu'il y a un intérêt général du public pendant les grandes compétitions.


"Les supporters sont la chose la plus sincère et la plus belle du football" Marco Verratti

Les supporters représentent une part importante du monde du football. La crise de Covid-19 a permis de mettre en évidence l'idée que les supporters, plus que de simples fans, jouent un rôle dans le fonctionnement de l'économie du football.


Les supporters sont l'âme du stade. Ce sont eux qui font vivre les murs du stade. Ce sont eux qui poussent les joueurs au-delà de leurs limites.

Il n'y a pas de grande équipe sans grands supporters. Les joueurs ont besoin de supporters. Ils ont besoin de sentir un public uni derrière eux.  Cette relation crée une sorte de confiance que les joueurs doivent entretenir avec les supporters. Ils doivent sentir que le public leur fait confiance et ils feront de leur mieux pour prouver qu'ils sont les véritables héritiers de cette confiance. Le rôle social que joue le football en France ne doit pas être sous-estimé. Les matchs représentent un moment d'évasion où les supporters peuvent oublier leurs difficultés pendant 90 minutes.


De nombreuses villes dans le monde sont connues pour leur public et l'engagement de leurs supporters pendant le match.  La Bombenera en Argentine est l'un de ces stades connus pour l'atmosphère de folie qui entoure chaque match.  L'Iduna Park de Dortmund est connu pour son célèbre mur jaune.







3 vues0 commentaire

Opmerkingen


bottom of page