top of page
  • Photo du rédacteurMarie Arnaudon

Red bull: Sur la voie de la victoire

Dernière mise à jour : 20 sept. 2022


La récente victoire de Pierre Gasly à Monza remet en question le choix de Red Bull en termes d'alignement de pilotes, mais le faire revenir aux côtés de Max Verstappen est-il le bon choix ? À mon avis, ce n'est peut-être pas le cas.


" En Formule 1, la constance est la clé" Georges Russell


Red Bull a une place unique en Formule 1. Ils ont deux équipes : Aston Martin Red Bull Racing et Alpha Tauri. Dans ce sport, les pilotes Red Bull ont pour la plupart commencé dans l'équipe Alpha Tauri, puis ils sont promus s'ils sont assez talentueux chez Red Bull.


En 2019, Red Bull promeut Pierre Gasly après deux saisons assez impressionnantes en formule 1. Il remplace Daniel Ricciardo et s'aligne aux côtés de Verstappen. D'un avis personnel, ce n'était pas la place la plus facile sur la grille. En effet, Verstappen est l'un des plus grands pilotes de la grille, il a l'étoffe d'un champion et est extrêmement charismatique. De plus, il est vrai de penser que l'Aston Martin Red Bull fonctionne pour Verstappen et surtout pour lui. C'était beaucoup de pression à assumer pour le Français et il s'est retrouvé incapable de répondre aux attentes que Christian Horner et Helmut Marko avaient fixées.


Après un début de saison plein de rebondissements, Gasly est rétrogradé de Red Bull et renvoyé chez Toro Rosso (Alpha Tauri). Il est remplacé par le jeune talent Alexander Albon à Spa-Francorchamps et le même week-end, il perd son meilleur ami Anthoine Hubert dans un accident. Depuis, il a montré de la force, a marqué un p2 au Brésil et a saisi l'opportunité de gagner à Monza.


"D'énormes félicitations à Pierre, c'est un résultat fantastique pour lui et c'est génial de voir un podium aussi jeune. Évidemment, j'ai vu ce que Pierre a traversé, être lâché d'une équipe de pointe et ensuite battre cette équipe de pointe aujourd'hui.

C'est fantastique de le voir récupérer et de le voir grandir, donc je suis très heureux pour lui." Lewis Hamilton sur la victoire de Gasly


Pendant ce temps, son adversaire direct pour les sièges de l'équipe de pointe, Alexander Albon semble faire face à quelques difficultés mais ses performances ne sont pas aussi catastrophiques qu'elles le paraissent. En effet, il est légèrement derrière Max Verstappen en qualification : entre 0,2 et 0,4 seconde. Mais l'étroitesse du milieu de terrain fait que ce petit écart paraît encore plus grand car il lui coûte effectivement 4 à 5 positions. De plus, la RB16 ne semble pas être la voiture la plus facile à piloter, ce qui souligne l'immense talent de Max.

"Sous-virage, sur-virage, manque d'adhérence. Je n'ai pas beaucoup de vitesse de pointe non plus. Tout ça ensemble rend la voiture lente" Max Verstappen sur sa voiture


Sachant que chez Red Bull, la deuxième voiture symbolise davantage un test pour les réglages de la voiture de Verstappen. La différence de performance est plus que compréhensible. Cependant, il a été régulièrement surclassé par Gasly et l'écart entre lui et son coéquipier coûte à Red Bull beaucoup de points au championnat des constructeurs.


Ce que je crois être la clé pour Red Bull, c'est la cohérence et la confiance dans leurs pilotes, qui va au-delà d'une façade. Ils auraient dû donner à Gasly plus de temps pour s'adapter et trouver sa place et maintenant ils doivent s'assurer qu'Albon a le temps de mener l'équipe plus près de Mercedes.

2 vues0 commentaire

Comments


bottom of page